Soin de la plaie et hémostase provoquée en cas d’accident dans l’arbre

En grimpant dans l’arbre de manière générale, l’on part du fait qu’une situation d’urgence ne se produira pas. Après tout, on est bien protégé et on a la maîtrise des outils utilisés. Pourtant, le risque d’accidents ne peut être réduit qu’à un minimum, les accidents ne pouvant malheureusement pas être complètement évités. En particulier lors de travaux avec la scie, se produisent régulièrement des accidents conduisant à des blessures saignantes. Quelle est donc concrètement l’attitude à adopter dans ce cas? Également en tant que témoin sur le lieu de l’accident?

Soins des plaies saignantes

Trousse de premiers secours FreeworkerDans le cas d’une lésion externe saignante, il suffit juste généralement de recouvrir la plaie d’un pansement adhésif stérile – ou d’une compresse fixée à l’aide d’une bande de gaze ou d’un ruban. Si la perte de sang est plus importante ou si l’hémorragie ne diminue pas, un bandage compressif est nécessaire : soit classique avec un pansement pour plaies et un paquet de bandage, soit avec un bandage spécial utilisé dans le domaine militaire. L’utilisation de ce dernier dans l’arbre offre de nombreux avantages.

Si le saignement n’est toujours pas arrêté, l’étape suivante consiste à presser l’artère concernée. Si l’un des bras est blessé, pressez l’artère du bras au niveau de l’aisselle. Si un pied ou une jambe est atteint, vous trouverez l’artère au niveau de l’aine. Le pressage est très intense mais préférable au traitement suivant.

Premiers Soins: L'hémostase

Poser un garrot : Mauvaise ou bonne idée ?

Mais que se passe-t-il si le bandage compressif ou la pression artérielle n’aident pas parce que la plaie est très grave? Pendant longtemps, on a expliqué au cours de premiers soins et de sauvetage, qu’il n’était pas approprié de poser un garrot sur des plaies saignantes plus grosses et graves. Car dans le doute, encore plus de tissus sont détruits, ce qui peut conduire à l’amputation des membres attachés. Cependant, contrairement aux idées reçues, le fait de poser un garrot sur une plaie plus large est désormais accepté – sous certaines conditions.

Poser un garrot uniquement en cas d’exception

Tout d’abord : Poser un garrot est une mesure spéciale ! Vous devez l’utiliser uniquement si les autres traitements ne s’avèrent pas efficaces. Par exemple comme décrit ci-dessus, si un bandage compressif n’arrête pas le saignement parce que la plaie est trop grande. Ce scénario demeure fort probable lorsque l’on travaille avec une tronçonneuse et également des outils similaires.

Ne jamais poser un garrot avec des cordes

En outre, vous ne pouvez en aucun cas utiliser des moyens inappropriés. Ce sont précisément ces ‘techniques’ qui ont longtemps été la raison pour laquelle il n’était pas recommandé de poser un garrot. Par exemple, si vous posez un garrot avec des cordes, des attache-câbles, des fils de fer – ou autres objets similaires se trouvant sur le site –, les nerfs seront écrasés ou détruits etc. Dans le pire des cas, les membres affectés doivent être amputés comme mentionné ci-dessus.

Outil pour poser un garrot : Tourniquet

SOF Tactical TourniquetQuelle est donc la meilleure façon de poser un garrot ? À l’aide d’un soi-disant Tourniquet, le flux sanguin dans la partie affectée est bloqué afin d’éviter une perte de sang de façon menaçante. Cela se fait aussi avec d’autres moyens. Mais contrairement aux attache-câbles ou fils, le Tourniquet a une grande surface et ne coupe pas dans la peau. En cas d’utilisation correcte, ceci ne provoque aucune autre blessure. De plus les nerfs et les veines ne sont pas détruits.

Idéalement, surtout si vous travaillez dans des régions éloignées, vous noterez également sur l’étiquette appropriée l’heure à laquelle vous avez installé le Tourniquet. Cette information est très importante pour les sauveteurs lorsqu’ils vont détacher le Tourniquet.

Bien sûr, nous espérons que vous ne serez pas touché par ce genre de coup dur. Néanmoins, il est important d’être bien préparé. En particulier, la bonne façon de s’y prendre avec le Tourniquet doit être entraînée et pratiquée. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez réagir rapidement en cas d’accident. La «Münchner Baumkletterschule» (l’école de grimpe de Munich) propose des cours de premiers secours spécialement conçus pour le sauvetage à la grimpe dans le contexte de la Climb-Update® (allemand).

Plus d’informations :

Weitere Artikel auf dem Freeworker-Blog

  • Principe de sauvetage avec la Rescue Banana : ssimple – rapide – un grand succès

Freeworker, Matériel pour Arboristes et Cordistes!
Rapide – Compétent – Fiable

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

* I have read and accepted the data protection declaration.