Différence importante : charge d’utilisation et charge de rupture

Les paramètres importants en grimpe aux arbres et en démontage sont la charge d’utilisation et la charge de rupture. Dans le domaine des soins aux arbres, les grimpeurs utilisent souvent du matériel tel que des poulies, des mousquetons ou d’autres dispositifs à corde en plus des outils appropriés – par exemple, pour descendre les charges pendant le démontage. Si ce matériel est utilisé par les arboristes-grimpeurs pour leur sécurité personnelle, il fait partie de l’équipement de protection individuelle (EPI).

Sur tous les moyens de connexion destinés aux EPI ou aux charges lourdes, il y a une indication de kN sur le dispositif – parfois plusieurs, des valeurs différentes. Mais quelle est la charge (maximale) d’utilisation, quelle est la charge de rupture (minimale) ? Et que signifient ces termes pour le travail quotidien ?

Quelle est la différence entre la charge de rupture et la charge d’utilisation ?

La charge de rupture (minimale) indique la force à laquelle le matériau tombe en panne. Ou dit autrement : Cette valeur indique la force minimale que le produit doit supporter une fois avant de se casser, se déchirer ou autre. La charge (maximale) d’utilisation indique la force avec laquelle le matériau peut être régulièrement chargé dans le travail quotidien. Important : Ces informations se réfèrent à l’état neuf et intact. Si la poulie, le mousqueton et autres sont utilisés régulièrement, cela affectera la charge de rupture.

La charge d’utilisation est calculée en divisant la charge de rupture par le facteur de sécurité. Si aucun facteur de sécurité n’est indiqué par le fabricant (par exemple dans le manuel d’instructions), un facteur de 5 est utilisé : Une poulie dont la charge de rupture est de 50 kN a une charge d’utilisation de 10 kN. Dans le secteur des EPI, le facteur est de 10, ce qui signifie qu’un mousqueton ayant une charge de rupture de 22 kN a une charge d’utilisation de 2,2 kN.

charge de rupture ÷ facteur de sécurité = charge d’utilisation

Quelle est l’indication que je trouve sur le produit ?

Selon les normes actuellement applicables, les fabricants doivent indiquer la charge de rupture (minimale) sur le produit lui-même, et non la charge (maximale) d’utilisation. S’il y a une indication de charge sur le dispositif sans explication, il s’agit de la charge de rupture. Sur les mousquetons, il y a généralement deux ou trois indications : charge de rupture longitudinale, charge de rupture transversale et charge de rupture avec porte ouverte. Sur les poulies, la charge aux deux extrémités de la corde est souvent indiquée en plus de la charge de rupture totale.

Sur mon appareil, il y a une deuxième charge avec des lettres initiales

Sur certains dispositifs, il y a d’autres indications, par exemple avec les initiales WLL. Cela signifie « WorkLoad Limit » et est un autre terme pour la charge d’utilisation. Certains fabricants spécifient également la charge d’utilisation en plus. D’autres termes ou initiales pour la charge d’utilisation sont CMU (« Carge Maximale d’Utilisation »), SWL (« Safe Working Load »), charge de travail ou charge utile. Cependant, le terme SWL n’est plus utilisé car le mot « safe » (anglais pour sûr) est trompeur dans ce contexte et pourrait conduire à des évaluations incorrectes.

Il existe également divers autres synonymes de la charge de rupture (minimale). On trouve souvent les initiales MBS devant, qui signifient « Minimum Breaking Strength » ou BLL pour « Breaking Load Limit ».

Termes et initiales courants

  • charge de rupture (minimale) : charge ultime, MBL (Minimum Breaking Load), MBS (Minimum Breaking Strength), BLL (Breaking Load Limit)
  • charge (maximale) d’utilisation : CMU, charge de travail, charge utile, WLL (WorkLoad Limit), SWL (Safe Working Load)

Plus d’informations


Freeworker, Matériel pour Arboristes et Cordistes !
Rapide – Compétent – Fiable

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

* I have read and accepted the data protection declaration.