Championnat européen de grimpe d’arbres 2022 – Hedger & Pihl remportent un nouveau titre

Du 1er au 3 juillet, Bruxelles a accueilli le championnat européen des grimpeurs d’arbres. Pendant trois jours, la capitale du royaume de Belgique a été le théâtre de nombreuses actions. Plus de 60 participants, dont cinq Allemands, ont tenté de remporter le titre de champion d’Europe.

Au final, Johan Pihl et Josephine Hedger ont à nouveau été couronnés champions et championnes d’Europe. James Kilpatrick, qui participait pour la première fois sous le drapeau allemand, s’est assuré la deuxième place derrière le Suédois Pihl.

Un calendrier compact sans trop de problèmes

Parc de Woluwe

Dès le vendredi, une certaine agitation régnait au Parc de Woluwe. La raison ? Le contrôle de l’équipement ! Comme toujours, il fallait remplacer les pièces non autorisées par l’ISA.

Le samedi, les préliminaires et les qualifications pour les places de départ des Masters ont suivi. Malgré un horaire strict et un léger décalage concernant l’évènement Throwline, toutes les compétitions ont pu s’achever dans le courant de la journée. Le dimanche s’est également déroulé comme sur des roulettes. Les huit participants (cinq hommes et trois femmes) ont accompli leurs tâches avec brio, si bien que l’événement “1 vs 1 Ascent” a pu commencer comme prévu à 15 heures.

Les préliminaires

Sélina Hornbogen

Dans le Parc de Woluwe, en périphérie de la capitale européenne, les participants ont affronté les cinq stations des différentes disciplines. Les stands des sponsors se trouvaient entre la discipline Throwline et les disciplines Sauvetage, Workclimb et Ascent. Un peu plus loin, se trouvait la station de speed climbing. Ce qui n’a pas manqué aux stations de Belgique ? Les spectateurs. Sur chacune des cinq stations, au moins 50 spectateurs étaient présents 24 heures sur 24 pour encourager et soutenir les grimpeurs d’arbres.

Pour la France ont participé dans la catégorie des hommes: Benoit Bouton, Bertrand Champion et Romain Chignardet. Les femmes étaient: Sophie Valat et Laura Didier. Les gagnants des disciplines individuelles du samedi étaient:


  • Speed Climbing
  • Anders Vinther (DEN) & Alana Murray (AUS)
  • Ascent
  • Sam Smith (NZL) & Erika Luppi (ITA)
  • Rescue
  • Benoit Bouton (FRA) & Louise Soerensen (DEN)
  • Throwline
  • Jiri Voda (CZE) & Vanessa Tilan Fernandez (ESP)
  • Work Climb
  • James Kilpatrick (GER) & Louise Soerensen (DEN)

  • Chez les femmes, la Britannique Josephine Hedger, qui défendait son titre, la Suédoise Boel Hammarstrand et la Danoise Luise Soerensen se sont qualifiées pour le Masters. Chez les hommes, l’Allemand James Kilpatrick, le Suédois Johan Pihl, le Britannique Michael Curwen, le Tchèque Jiri Voda et le Français Benoît Bouton se sont imposés samedi face à leurs collègues.

    Le tenant du titre, le Belge Frits van der Wurff, n’a obtenu que la 13e place lors de la présélection. Il était donc clair qu’il y aurait un nouveau détenteur du titre, du moins chez les hommes. Les autres grimpeurs français ont atteint les places suivantes : Sophie Valat (7e place), Bertrand Champion (9e place), Romain Chignardet (10e place) et Laura Didier (11e place).

    Les Masters arbres

    Europäische Baumklettermeisterschaft 2022

    Le master du championnat européen d’arboriculture 2022 s’est déroulé, comme pour le championnat allemand, sur un platane. Ici aussi, en raison des poussières végétales émises par les feuilles et les fruits, il convient de mentionner à nouveau que le choix de l’espèce d’arbre n’est pas sans poser de problèmes.

    Masters dames

    Women Champions

    Chez les dames, c’est la tenante du titre Josephine Hedger qui a ouvert le bal. Comme on pouvait s’y attendre, la Britannique a maîtrisé les épreuves sans trop de difficultés, ce qui a augmenté la pression sur ses adversaires. Au final, elle a obtenu un score de 141,33 points. Ni la Danoise Louise Soerensen (107,67 points), ni la Suédoise Boel Hammarstrand (67,00 points) n’ont pu l’égaler dimanche.

    Sur l’ensemble des disciplines, Louise Soerensen était encore en tête samedi. Mais comme chacun sait, c’est le master qui détermine le titre de champion d’Europe. C’est ainsi que la Britannique Josephine Hedger a défendu son titre dimanche après-midi et a été couronnée une nouvelle fois reine européenne de l’arboriculture.

    Masters Hommes

    Benoit Bouton

    Chez les hommes, Benoît Bouton a démarré le dimanche des masters sous un tonnerre d’applaudissements. Le Français n’a toutefois pas réussi à réitérer sa performance de la veille et a été le seul participant Masters hommes à ne pas atteindre de justesse la barre des 100 points (99 points). Samedi, Jiri Voda avait terminé deuxième, mais ses 176,67 points ne lui ont valu qu’une quatrième place aux Masters. Mais il a tout de même placé la barre un peu plus haut que Bouton pour les trois participants suivants.

    Le Britannique Michael Curwen a montré que le samedi n’était pas un cas isolé. Avec 191,33 points, il a mis la pression sur le multiple champion du monde James Kilpatrick et le double champion d’Europe suédois Johan Pihl.

    Men Champions

    James Kilpatrick a ouvert la compétition avec souplesse, et malgré deux petites fautes, il a littéralement glissé de branche en branche et de cloche en cloche. Ces petites erreurs ont toutefois mis les spectateurs en état de choc et un murmure s’est élevé parmi les 100 à 150 personnes assises. A la fin, 250,33 points étaient inscrits sur le papier. Suffisant pour remporter le titre?

    Une question à laquelle seul le cinquième du classement de la veille pouvait répondre. Le Suédois Johan Pihl. La pression était grande sur le double champion d’Europe, mais il a tout de même fourni une bonne performance similaire à celle de Kilpatrick. Au final, il a inscrit 3,67 points (254) de plus que l’Allemand sur la fameuse feuille de score et s’est assuré son troisième titre de champion d’Europe.

    Remarquable: Presque jusqu’au Masters pour Wildcard

    Il faut encore souligner les résultats des invités : les participants Wildcard Alana Murray (Australie) et Sam Smith (Nouvelle-Zélande). La petite Australienne s’est non seulement assurée la première place en speed-climbing, mais elle a aussi atteint la quatrième place au classement général chez les femmes. Si l’Australienne n’avait pas été disqualifiée lors du sauvetage, une place de départ en Masters aurait certainement été possible. Le Néo-Zélandais Sam Smith a lui aussi démontré ses capacités en décrochant la première place de l’ascension samedi. Mais cela n’a pas suffi pour le Masters (17e place).

    Y avait-il autre chose?

    Kris Christ

    Bien sûr, outre l’escalade d’arbre, il y a encore un peu de choses à raconter sur Bruxelles. L’organisation de l’événement ISA était parfaitement réussie. Nos hôtes belges nous ont accueillis non seulement à bras ouverts, mais aussi avec une gastronomie de première qualité sous un ciel radieux. Un grand merci également aux nombreux bénévoles et aux participants. Ces derniers font preuve de beaucoup de passion et de persévérance pour qu’un championnat de grimpe d’arbres puisse devenir un événement aussi formidable.

    De plus, un arbitre principal s’est également distingué par une action particulièrement sympathique. Le Suisse Kai Christ, rattaché à la station Throwline a offert à chaque participant un petit arbre en bois en souvenir du “Championnat européen d’escalade d’arbres 2022”.

    Plus d’articles sur le blog du freeworker

     


    Freeworker, équipement pour l’entretien des arbres et la corderie
    Rapide – Professionnel – Fiable

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    * I have read and accepted the data protection declaration.