Championnat du monde de grimpe d’arbres 2022 :Hedger & Allen-Hall remportent les titres de champions du monde

World Champions

Du 9 au 11 septembre, Copenhague a accueilli le championnat du monde de grimpe d’arbres. Pendant trois jours, la capitale danoise a été le théâtre de nombreuses représentations. Plus de 80 participants de plus de 15 pays, dont James Kilpatrick et Selina Hornbogen pour l’Allemagne, ont tenté de remporter le titre de champion du monde. Au final, Barton Allen-Hall et Josephine Hedger ont été couronnés nouveaux champions du monde. James Kilpatrick, qui participait pour la première fois sous le drapeau allemand, a manqué de peu le Masters en se classant sixième lors des éliminatoires. Sélina Hornbogen a malheureusement été disqualifiée dans une discipline et n’avait donc plus aucune chance de participer au Masters féminin.

Un calendrier compact avec un grand changement

BDès le vendredi, il y avait un peu d’agitation, car le début de la manifestation a été avancé au samedi en raison du grand nombre de participants.

Le samedi, après la deuxième partie des préliminaires, la phase de qualification pour les places de départ des Masters a commencé. Malgré le changement d’horaire, toute la manifestation s’est déroulée sans problème. Contrairement au déroulement des Championnats d’Europe, le “1 vs. 1 Ascent Event” a eu lieu après les qualifications.

Le dimanche était le jour J pour neuf participants. Pour cinq hommes et quatre femmes, une chance de s’emparer du titre de champion du monde 2022 était à portée de main.

Les préliminaires et leurs gagnants par discipline

World Champions

Au centre de la capitale danoise, devant les portes du stade Parker, au « Faelledparken » du FC Copenhague, champion de football danois, les participants se sont présentés aux cinq stations des différentes disciplines. Les quelques stands des sponsors se trouvaient au milieu de toutes les disciplines. Mais ce qui ne manquait définitivement pas, c’était le temps magnifique et les spectateurs. A chacune des cinq stations, on pouvait trouver 24 heures sur 24 au moins 50 spectateurs et participants qui encourageaient bruyamment les grimpeurs d’arbres et montraient leur soutien.

World Champions

Chez les hommes, le champion allemand en titre James Kilpatrick et la vice-championne allemande Selina Hornbogen ont pris le départ pour l’Allemagne. James a obtenu une solide sixième place, qui n’a toutefois pas suffi pour la finale. Sélina n’a pas réussi à se qualifier pour les Masters, car seules quatre disciplines ont été prises en compte dans le classement.


  • Belayed Speed Climb
  • Jeremy Millar (NZL) & Mariah Lundstrom (CAN)
  • Ascent
  • Sam Smith (NZL) & Erika Luppi (ITA)
  • Aerial Rescue
  • Benoit Bouton (FRA) & Louise Soerensen (DEN)
  • Throwline
  • Jiri Voda (CZE) & Viktoria Carstens (DEN)
  • Work Climb
  • James Kilpatrick (GER) & Steph Dryfhout (NZL)
  • 1 vs. 1 Ascent
  • Anders Vinther (DEN) & Jess Hamer (AUS)

Chez les femmes, la Britannique Josephine Hedger, qui défendait son titre, la Néo-Zélandaise Steph Dryfhout, la Danoise Luise Groenbaek et la Finlandaise Hilla Kyrö se sont qualifiées pour le Master. Chez les hommes, outre le champion d’Europe suédois Johan Pihl, le Britannique Michael Curwen, l’Américain James Earhart, le Néo-Zélandais Jeremy Millar et l’Australien Barton Allen-Hall se sont imposés samedi face à leurs collègues.

Le tenant du titre Scott Forrest (Nouvelle-Zélande), tout comme James Kilpatrick, ont dû capituler dès la présélection. Il était donc clair qu’au moins les hommes auraient un nouveau détenteur du titre.

Masters dames

World Champions

C’est la Finlandaise Hilla Kyrö qui a ouvert le bal chez les dames. Malheureusement, elle a été disqualifiée et n’a donc pas pu inscrire de points au classement. Josephine Hedger a été la deuxième à prendre le départ. Comme on pouvait s’y attendre, la Britannique a maîtrisé les épreuves sans trop de problèmes, ce qui a augmenté la pression sur ses adversaires. Au final, elle a obtenu un score de 179,33 points. Ni la Danoise Louise Groenbaeck (147,67 points) ni la Néo-Zélandaise Steph Dryfhout (133,67 points) n’ont réussi à l’égaler dimanche.

Josephine Hedger se hisse ainsi au rang de quintuple championne du monde et peut désormais se targuer de détenir le titre de recordwoman du monde. Actuellement, elle doit encore partager ce titre avec la Néo-Zélandaise Chrissy Spence pendant au moins un an. Si elle parvient à participer à nouveau aux championnats du monde et aux Masters l’année prochaine, elle pourra prétendre être la seule détentrice du record de couronne de championne du monde.

Masters hommes

World Champions

Chez les hommes, le champion d’Europe Johan Pihl a entamé le dimanche des masters sous une salve d’applaudissements. Le Suédois a livré une bonne performance, mais n’a pas tout à fait réussi à égaler sa brillante prestation de Bruxelles. Au final, il a obtenu 175,33 points, un bon départ pour mettre la pression sur ses adversaires. C’était ensuite au tour de Jeremy Millar, qui n’avait rien à envier à ses compatriotes Forrest et Kilpatrick. Une performance souveraine et un total de 221 points pour le Néo-Zélandais. Une performance difficile à surpasser. Néanmoins, Barton Allen-Hall a livré une excellente performance. L’homme de “Down Under” a récolté 249 points, ce qui lui a permis, sans le savoir, de rester en tête jusqu’à la fin de l’épreuve. L’Américain James Earhart a quitté l’arbre sous un tonnerre d’applaudissements. Mais il n’a finalement pas marqué de points, car il a été disqualifié. C’est Michael Curwen, représentant du Royaume-Uni et de l’Irlande, qui a fermé la marche. Il a lui aussi réalisé une performance souveraine, mais a récolté le moins de points des quatre personnes évaluées. Avec 158,33 points, il s’est finalement assuré la quatrième place.

Barton Allen-Hall est le premier Australien de l’histoire à devenir champion du monde de grimpe d’arbre. Chez les hommes, l’Australie est également la quatrième nation à pouvoir célébrer un titre avec les États-Unis, l’Allemagne et la Nouvelle-Zélande. Cela signifie une double entrée dans le Hall of Fame.

Autre événement notable : Groenbaek bat la performance des CE

Le résultat de Louise Groenbaek mérite également d’être souligné. La Danoise a non seulement battu de 40 points sa performance du master européen, mais elle a également récolté six points de plus que Josephine Hedger pour le titre européen. Mais au final, cette incroyable progression n´a pas suffi, car la Britannique a également augmenté son total de 35 points.

Le bon esprit de l’événement

Kai Christ

Un arbitre principal a également été récompensé pour son excellente performance. En Belgique, il a même fait sourire les participants en leur offrant de petits cadeaux. Le dimanche soir, Kai Christ a ensuite reçu le prix “Spirits of the Competition”. Un prix décerné à la personne qui s’est particulièrement distinguée par son fair-play, ses performances et son esprit de compétition. Toutes nos félicitations aux deux champions du monde et à l’arbitre de l’année.

Que s´est-il passé d’autre?

Au-delà de la compétition elle-même, il faut souligner ici la parfaite organisation de cet événement. Il convient de remercier les nombreux bénévoles, les volontaires et bien sûr les participants. Ils contribuent tous avec passion à ce qu’un championnat d’escalade d’arbre puisse devenir un événement aussi formidable.

Freeworker, Ton commerce spécialisé pour l’entretien des arbres et la technique de grimpe sur corde!
Rapide – Compétent – Fiable

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

* I have read and accepted the data protection declaration.