Baumpflege around the World: Indie

Il y a actuellement 3,04 trillions d’arbres et 7,2 milliards de personnes sur Terre. Cela signifirait en théorie que chaque personne devrait s’occuper de 422 arbres, en supposant qu’ils soient tous arboriculteurs. Mais qui s’occupe des arbres dans les autres pays ? Comment les arboriculteurs travaillent-ils dans d’autres parties du monde ? Quelles sont les règles et réglementations qu’ils doivent suivre ? Quels sont les animaux et les plantes dangereuses qui s’y trouvent ? Nous nous proposons de répondre à toutes ces questions dans notre nouvelle série “Baumpflege around the World”.

Tropenland Indien

La première de nos douze destinations pour répondre à ces questions est la patrie du tigre du Bengale, du Taj Mahal et de Mowgli du Livre de la jungle : la République de l’Inde. Indépendant depuis 1947, ce pays, qui est non seulement neuf fois plus grand que l’Allemagne mais aussi entouré de trois océans et des montagnes de l’Himalaya, abrite plus de 1,4 milliard de personnes. Ces citoyens ont en partage deux langues officielles au niveau national (l’anglais et l’hindi) et 21 autres langues officielles au niveau régional. L’une de ces personnes est un arboriculteur : Anadi Skoles. Il travaille chez TreeCare India, l’une des quatre seules entreprises de soins aux arbres du pays.

Nous avons eu la chance qu’Anadi ait trouvé le temps de répondre à nos questions lors d’une interview, ce qui nous a permis d’en savoir plus sur le secteur de l’arboriculture en Inde.

Anadi, où avez-vous grandi et où travaillez-vous actuellement?

Je suis né en Inde et j’y ai grandi. J’ai travaillé, jusqu´à récemment, en tant qu´arboriculteur pendant les 12 dernières années en Inde.

Il y a différentes façons de devenir arboriste en Allemagne. Quelle est la formation pour devenir arboriste dans votre pays? Un certain niveau d’études est-il requis ici, ou un diplôme?

En Inde, il n’y a que très peu ou pas de possibilité de devenir arboriste, il y a une quantité énorme de grimpeurs d’arbres, mais ils grimpent tous avec un équipement de sécurité nul ou minimal. Pour notre part, à TreeCare India,nous nous efforçons de fournir une formation concernant les aspects techniques de l’arboriculture, mais la seule façon de devenir un arboriste certifié est d’étudier en ligne et ensuite de faire le test écrit ISA dans un centre Pearson.

Depuis combien de temps faites-vous de l’entretien des arbres? Comment êtes-vous entré dans l’arboriculture? Et avez-vous toujours voulu être arboriculteur?

Je travaille comme arboriste depuis 12 ans. Mon père ayant dirigé un projet de reforestation côtière sur environ 10 hectares, j´ai grandi dans cet environnement, en plantant des arbres et en les coupant. J’ai toujours aimé grimper aux arbres, mais ce n’est qu’après environ un an de travail comme coupeur d’arbres que j’ai commencé à m’auto-éduquer sur ce que sont les méthodes arboricoles appropriées.

Nos followers sur Facebook et Instagram sont très clairement divisés. 90% sont des hommes, 10 % sont des femmes. Selon vous, quelle est la répartition entre les arboristes masculins et féminins dans votre pays?

Je dirais sans hésiter que l’Inde est dominée à 99,99% par les hommes. Mais j’espère que cela va changer.

Comment décririez-vous la communauté de l’arboriculture dans votre pays ? Comment êtes-vous connecté à la communauté internationale?

Il y a à ce jour environ 4 sociétés d’arboriculteurs professionnels en Inde, notre communauté est minuscule, et nous collaborons les uns avec les autres. Cependant, j’ai l’impression d’être beaucoup plus connecté à la communauté internationale des arboriculteurs et que la société TreeCare India, que mes amis et moi dirigeons, est bien connectée et soutenue en tant que première entreprise d’arboriculture faisant pression pour de bonnes pratiques en Inde. Je suis très reconnaissant d’appartenir à un secteur qui me soutient autant.

Pourriez-vous vous imaginer travailler à l’étranger? Si oui, où? Si non, pourquoi pas? Avez-vous déjà de l’expérience dans ce domaine?

J’ai travaillé en Australie et dans quelques pays d’Europe, en Italie, en Allemagne et en Autriche. J’aimerais aussi voyager au Canada et aux États-Unis. Lentement mais sûrement, cela arrivera.

Passons maintenant aux questions techniques.

Quel équipement utilisez-vous? Importez-vous des équipements ou existe-t-il des fabricants locaux?

Mon équipement de prédilection est le Squire et le Rope Runner pour les travaux de secours et l’ascension. ZigZag et Komora pour le drt, harnais de mouvement d’arbre, scie à main Silky Sugoi, casque Protos, tronçonneuses Husqvarna, footasender CT. Tous les équipements, à l’exception des tronçonneuses, sont importés. Nous n’avons pas de revendeurs d’équipements pour arbres en Inde. Il y a quelques fabricants de cordes mais elles ne sont pas spécifiques à l’accrobranche, je ne leur confierais pas ma vie.

Quel type de réglementation (pour les équipements) existe-t-il dans votre pays? Sont-elles strictement suivies et contrôlées?

Il y a quelques réglementations pour les fabricants d’équipement mais les standards sont très bas. Les produits fabriqués pour le travail dans les arbres en Inde sont en dessous de la moyenne.

Vous grimpez en SRT ou en DRT? Ou les deux en même temps?

Les deux. Cela dépend beaucoup de l’arbre. Je crois qu’il ne faut jamais se cantonner à une seule méthode.

Quel est votre dispositif de corde ou corde d’attache à friction préféré?

Le coulisseau de corde.

Quel est votre outil ou produit préféré?

Le Tree Motion Evo.

Les États-Unis ont des séquoias, le Japon des cerisiers en fleurs. Quel arbre est spécifique à votre pays ? Quel est votre arbre préféré ?

En Inde, le banyan bengalensis est l’un de nos arbres les plus extraordinaires. Mais nous vivons sous les tropiques, avec des milliers d’espèces et tant d’arbres étonnants qu’il est difficile de dire lequel est le plus célèbre ou mon préféré. Mais la plupart des banyans sont étonnants.

Anadi mit Schlange

Le Canada a des ours, l’Inde a des tigres, l’Allemagne a la processionnaire du chêne et l’Australie a de nombreux animaux sauvages et dangereux. Quel est l’animal le plus redoutable dans l’arbre ou dans l’environnement qui pourrait vous gêner?

En Inde, l’animal le plus dangereux dans l’arbre serait l’abeille de roche, qui peut tuer et qui se laisse déranger facilement. Il y a aussi les serpents et les chenilles processionnaires.

Mais il n’y a pas que les animaux qui peuvent être dangereux. Quelles sont les plantes les plus dangereuses que vous pouvez rencontrer ?

Bombax Stacheln

Nous avons une variété de bombax qui sont couverts d’épines et de pointes ; ils sont assez dangereux.

En Allemagne, certaines espèces de faune et de flore sont protégées. Avez-vous également des espèces à surveiller ou protégez-vous la nature et de quelle manière?

Il y a une grande variété d’arbres protégés en Inde et beaucoup d’espèces au bord de l’extinction mais il y a peu ou pas de surveillance de réglementation concernant la préservation de ces espèces. Nous essayons de protéger certaines espèces d’arbres du mieux que nous pouvons.

En Allemagne, la haute saison pour l’entretien des arbres commence généralement en avril. À quel mois ou à quel moment de l’année se situe la haute saison pour les soins aux arbres dans votre pays?

D’août à mars, c’est là que nous avons le plus de travail. En novembre, nous avons environ un mois de pluie intense durant lequel nous travaillons très peu.

Selon les pays, il y a fréquemment des saisons différentes, des saisons sèches et des saisons de pluies. Quel est le temps le plus extrême au cours duquel vous avez travaillé? La chaleur? De la glace? De la pluie? Tempête?

Je dirais que le plus extrême a été 42°c avec 98% d’humidité. Votre corps perd de l’eau et des minéraux plus rapidement que vous n’êtes capable de vous réhydrater. Après une journée de travail, il vous faut deux jours pour récupérer de la déshydratation. Mais il existe des astuces pour y survivre et s’en sortir.

Dans certains pays, il n’est pas facile d’appeler rapidement une ambulance. En combien de temps un service de secours d’urgence pourrait-il vous atteindre si vous en aviez besoin?

Cela dépend de l’endroit mais en moyenne je dirais 45 minutes.

Quel rôle jouent les gouvernements et les communautés locales dans la promotion et le soutien des soins aux arbres dans votre pays?

Le gouvernement ne joue aucun rôle, mais la communauté locale apporte un soutien assez important.

Quelles sont les perspectives d’avenir pour les soins aux arbres dans votre pays d’origine et que peut-on faire pour maintenir et promouvoir la santé et la beauté des arbres?

Je pense que l’avenir des soins aux arbres est énorme en Inde, mais le changement est lent et ce n’est que lorsque les gens réaliseront que les arbres sont un atout et un luxe qu’il y aura un changement dans l’industrie. Ce n’est qu’une fois que la population générale deviendra promotrice et que les autorités municipales seront poussées à prendre soin de leurs espaces verts, que cela se produira.

Et la dernière question. Quelle a été votre journée de travail la plus spectaculaire ou la plus belle que vous n’oublierez jamais?

La journée de travail la plus spectaculaire, il y en a eu beaucoup et elles ont toutes été définies par un nouveau défi. Mais celle que je qualifierais de la plus belle a été l’enlèvement d’un eucalyptus de 45 mètres avec l’équipe sur le flanc d’une montagne, avec des nuages qui arrivaient de la vallée, et Jonas grimpant sur l’arbre à côté du mien. Nous étions tellement excités et concentrés, en train de descendre des branches massives, au milieu des nuages qui obscurcissaient notre visibilité. La communication et le travail d’équipe étaient excellents. C’est un chantier dont chacun d’entre nous se souvient encore. Toutes les nouvelles recrues se font raconter les histoires et sont inspirées par les vidéos et les photos. Les moments de défi intense vous forcent à devenir un meilleur grimpeur, plus sûr.

Anadi, merci encore pour cette grande interview. C’est incroyable à quel point la scène est déjà différente à quelques milliers de kilomètres de là. Reste en bonne santé et continue de t’amuser au travail. Si vous voulez en savoir plus sur Anadi et la scène de l’arboriculture en Inde, n’hésitez pas à vous arrêter sur sa .chaîne Instagram.

Notre prochaine destination pour le mois de février est les États-Unis d’Amérique et l’État de l’Ohio. Climb up safe!


Freeworker, ton magasin spécialisé dans l’élagage et la technique de grimpe sur corde! Rapide – Compétent – Fiable

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

* I have read and accepted the data protection declaration.