Pantalon de protection pour arboristes-grimpeurs

Lorsqu’on travaille avec une scie à chaîne, l’équipement de protection individuelle (EPI) d’un arboriste-grimpeur comprend non seulement un casque, un harnais, un système de grimpe et une longe armée, mais aussi des vêtements anti-coupures. L’EPI protège la santé, sauve des vies et est légalement obligatoire. L’élément central des vêtements anti-coupures est le pantalon de protection. Dans le domaine d’arboriculture, cependant, les pantalons doivent faire plus que simplement protéger contre les coupures. Un bon pantalon de protection pour les arboristes-grimpeurs est aussi léger et confortable.

Comment un pantalon de protection protège-t-il ?

Les pantalons de protection protègent en particulier la zone des jambes de l’arboriculteur lorsqu’il travaille avec la tronçonneuse. La norme DIN EN 381-5 divise le pantalon en trois types différents. Le formulaire A de protection des coupes est typique pour les travailleurs forestiers et les arboriculteurs professionnels. La protection contre les coupures du pantalon dépend de la façon dont l’ouvrier tient la scie et de la façon dont la chaîne de la tronçonneuse fonctionne. Le type A couvre donc les côtés avant et gauche des jambes.

Les pantalons de protection de type C protègent en plus l’arrière des jambes. Ce formulaire est destiné aux personnes qui travaillent moins souvent avec des tronçonneuses ou qui ont besoin ou souhaitent un niveau de protection plus élevé en raison de tâches spéciales. La forme de transition B n’est pas très courante et peu disponible dans le commerce.

Nouvelle norme de protection anti-coupure

Ces dernières années, la bien connue norme européenne EN 381 a été entièrement révisée. Ces changements ont été intégrés dans la nouvelle norme EN 11393, qui remplacera l’ancienne. Bien entendu, les changements concernent d’abord les fabricants et, dans un deuxième temps, les distributeurs. Mais il y a aussi des changements intéressants pour les utilisateurs.Entre autres choses, le type B est éliminé dans la nouvelle norme et remplacé par un tout nouveau modèle B – le style chaps.

» plus d’informations sur notre Blog: EN 11393 remplace EN 381

Le pantalon de protection se compose de deux couches. Le tissu extérieur du pantalon est un tissu fonctionnel résistant à la déchirure, résistant à l’eau et à la saleté. La deuxième couche offre une protection anti-coupures. Il se compose d’une couche de fils tissés lâchement, très longs et résistants à la déchirure. Si la tronçonneuse touche le pantalon, elle déchire d’abord le tissu extérieur avant que la couche de protection ne s’agrippe. Les fils longs et fermes de cette couche se coincent dans la chaîne, s’enroulent immédiatement autour de la roue motrice et bloquent la tronçonneuse en une fraction de seconde.

Comment fonctionne un pantalon de protection ?

Cette technique simple du pantalon de protection anti-coupures empêche avec des moyens simples les pires coupures par la tronçonneuse. Cependant, ils ne garantissent pas une protection à cent pour cent. Dans des circonstances défavorables, de légères blessures sont possibles en raison du blocage de la chaîne.

Que signifient les différentes classes de pantalons de protection anti-coupures ?

Logo de protection de la scie

Un autre point important dans le choix d’un pantalon de protection est la performance de la tronçonneuse. Les vêtements de protection sont donc divisés en différentes classes de protection. Plus la classe est élevée, plus la protection est forte et plus l’insert de protection est épais.

La vitesse de la chaîne indiquée se réfère uniquement à la vitesse de la chaîne lors de l’essai en laboratoire.

  • Classe 0 16 m/s Vitesse des chaînes
  • Classe 1 20 m/s Vitesse des chaînes (standards)
  • Classe 2 24 m/s Vitesse des chaînes
  • Classe 3 28 m/s Vitesse des chaînes

Les pantalons légers et souples sont importants pour les arboristes grimpeurs. Tous ceux qui grimpent tous les jours dans les cimes des arbres et se balancent d’une branche à l’autre se réjouissent de chaque gramme de poids en moins et d’un maximum de liberté. Cependant, la sécurité ne doit pas en souffrir. Par exemple, les fibres spéciales Dyneema® permettent d’économiser du poids et d’augmenter la liberté de mouvement lorsqu’il s’agit de protection contre les coupures. Les tissus extérieurs en microfibre sont nettement plus légers que les tissus en polyamide. Cependant, l’économie de poids se fait au détriment de la protection contre les épines ou le fil barbelé.

Les pantalons de protection pour les arboristes-grimpeurs sont particulièrement bien travaillés sur les poches et les fermetures éclair, de sorte que l’harnais de grimpe s’adapte parfaitement et que rien ne presse. Les inserts extensibles améliorent considérablement la liberté de mouvement . Les pantalons sur les genoux et les jambes sont souvent renforcés pour faire face à l’abrasion supplémentaire causée par un grimper quotidien. Le travail aux soins aux arbres est également épuisant et les pantalons de protection contre les coupures favorisent souvent la transpiration. Une fermeture à glissière ou un tissu en maille à l’arrière de la jambe assure une ventilation supplémentaire bienvenue.

Pantalon de protection pour les arboristes-grimpeurs à Freeworker

Les jambières de protection chauffantes sont une option pour les travaux de courte durée lorsque la tronçonneuse est au sol. Elles sont rapidement enfilées sur les pantalons et les chaussures de travail. Cependant, si vous utilisez la tronçonneuse plus longtemps, le pantalon de protection est à privilégier. Les jambières de protection anti-coupures doivent également être certifiées selon la norme DIN EN 381-5.

De nombreux fabricants de pantalons de protection proposent des bretelles adaptées. C’est un investissement particulièrement intéressant pour les arboriculteurs, car si le pantalon glisse en grimpant, il ne peut plus être redressé à cause du harnais de grimpe. Les bretelles empêchent le glissement et augmentent ainsi le confort dans l’arbre.

Spécial pour les arboristes-grimpeurs : La combinaison de protection

Combinaison de protection de Pfanner

Travailler avec une tronçonneuse en haut de la couronne est une opération différente de l’abattage d’un arbre lorsqu’on se tient debout sur le sol en toute sécurité. Les positions de travail sont différentes et la scie est également utilisée plus fréquemment par les arboristes-grimpeurs. Les coupures au-dessus de la tête, les coupures à la hauteur de la poitrine ou de l’abdomen, ne sont pas à préconiser, mais ne peuvent pas toujours être évitées. C’est pourquoi Pfanner a développé combinaison de protection pour les arboristes-grimpeurs qui protège les jambes ainsi que l’abdomen et la poitrine.

Pantalons de protection anti-coupures avec système

Arbortec Système Arborflex

Avec l’Arborflex, Arbortec a développé une nouvelle génération de pantalons de protection anti-coupures. Le point fort de ce système de pantalon est le suivant : il est constitué de deux couches faciles à changer. Pour l’utilisation avec la tronçonneuse, le Base A est le pantalon de base de protection, qui peut être combiné avec différents pantalons supérieurs. Porté séparément, le Skins Pro est un pantalon de travail et de grimpe de haute qualité et devient un pantalon de protection anti-coupure certifié avec le Base A. Si le temps est plus mauvais, le Skins Storm imperméable est le choix idéal. Il peut être porté par des arboristes-grimpeurs comme le Skins Pro, soit individuellement, soit en combinaison. Avec ce système Arboflex, l’arboriste-grimpeur se voit ainsi proposer un système ingénieux et simple qui s’adapte aux exigences changeantes quotidiennes des pantalons de travail en matière des soins aux arbres !

Nouveau style selon la norme EN 11393-2 : Chaps

 Roadrunner Jambières de protection

Le style Chaps – les jambières de protection anti-coupure – est parfait pour les travaux qui ne nécessitent qu’une utilisation occasionnelle de la tronçonneuse. SIP Protection a développé les Roadrunner Chaps avec des clips. Il suffit de les enfiler par-dessus un pantalon de travail normal et de les fixer à l’aide des clips et des sangles réglables. La protection anti-coupure est ainsi rapidement mise en place lorsqu’elle est nécessaire, mais elle est tout aussi rapidement retirée lorsque la tronçonneuse n’est plus utilisée. C’est un avantage considérable, notamment pour les soins aux arbres.

Comment entretenir correctement mon pantalon de protection ?

Un autre critère important pour les pantalons de protection est le soin. Un mauvais détergent, une huile, une résine ou des températures élevées peuvent coller les fibres ensemble et nuire à la protection. Les petites réparations des trous, fissures ou coutures ouvertes sur le pantalon doivent être évitées à tout prix, car lors du rapiécage ou de la couture, il y a un grand risque que le tissu extérieur et l’insert de protection anti-coupures soient cousus ensemble. En cas d’urgence, cela compromet la sécurité et, dans le pire des cas, la protection contre les coupures ne fonctionne pas.

Même les pantalons de protection ne durent pas éternellement. Lorsqu’une paire de pantalons doit être remplacée, cela est indiqué dans le mode d’emploi et varie en fonction du fabricant. Si le pantalon doit être lavé, les instructions de lavage du fabricant doivent être respectées.

Plus d’articles sur le blog Freeworker


Freeworker, Matériel pour Arboristes et Cordistes!
Rapide – Compétent – Fiable

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *